• English
  • Contactez-nous au +33 1 71 13 01 00 ou par mail sandrine.frantz@lukarn.fr
    Lukarn
    Le prix de l’innocence : Comment la justice indemnise les accusés À tort 46'  - 2018  - TV PRESSE
    Synopsis

    Pour la première fois, des caméras ont obtenu l'autorisation de filmer des audiences jusque-là totalement inconnues du public. Durant plusieurs mois, dans une petite salle nichée au cœur du Palais de Justice de Paris, se dévoilent des instants rares et poignants : Les juges font face à des hommes et des femmes qui ont été placés en détention pour plusieurs jours, mois ou années mais qui ont ensuite été lavés de tous soupçons. Tous racontent leurs souffrances et réclament réparation.
    Surnommée "La chambre des innocents", la Commission Nationale de Réparation des Détentions est la juridiction qui en dernier ressort est chargée d'indemniser ces justiciables dont la détention provisoire s'est achevée par un non-lieu, une relaxe ou un acquittement. 500 personnes font usage de ce recours chaque année. Les cas les plus difficiles atterrissent devant ces magistrats, qui dépendent de la cour de Cassation.
    A l'écran défilent les histoires. Un père de famille du Sud de la France a été accusé d'attouchements sur ses enfants en pleine procédure de divorce avant d'être totalement innocenté. Un néerlandais d'origine marocaine a été détendu durant deux ans sans parler un seul de français et sans recevoir une seule visite. Un braqueur multirécidiviste assume le fait de posséder un braqueur long comme le bras mais veut être indemnisé après avoir été blanchi pour l'un des dossiers.
    Comment accorder la juste réparation ? Quels éléments prendre en compte ? Les innocentés et leurs avocats plaident leurs vies brisées. L'agent judiciaire de l'Etat veille à limiter le montant de l'addition. Les magistrats tentent parfois difficilement d'être pédagogues. Il ne s'agit pas à leurs yeux d'erreurs judiciaires mais d'une douloureuse marge d'erreur dans des enquêtes difficiles. Au bout du compte, ils doivent fixer le prix de l'innocence, qui en moyenne est estimé à 70 euros par jour de prison passé.

    Le prix de l’innocence : Comment la justice indemnise les accusés À tort
    Fiche technique Infos Photos Vidéos
    version Française, M&E support HD producteur TV PRESSE réalisateur Mathieu Delahousse